À la Une

L’attention (2): le cerveau

dandelion-2612639_1920.jpg

J’ai pris un peu de retard sur le blog, la formation m’a demandé un peu plus d’investissement de temps que prévu.

Le premier article traitait de la définition de l’attention et de l’équilibre attentionnel. Pour simplifier, on utilise l’image de la poutre: quand nous entamons une tâche, nous pouvons définir la difficulté et le degré d’attention que nous pouvons y porter. Nous essayons de garder le CONTACT avec la poutre pour ne pas tomber, c’est-à-dire nous essayons de rester attentif à notre activité pour ne pas nous laisser distraire par ce qui nous entoure ou nous préoccupe. Je vous conseille le pdf de présentation qui explique ce contact ou connexion (petit oubli à la fin d’une ligne du deuxième paragraphe, mais cela n’empêche pas la compréhension du texte). L’image de la poutre et l’équilibre attentionnel est expliqué ici : équilibre attentionnel.

Lire la suite « L’attention (2): le cerveau »

Publicités
À la Une

Rebondissement (quel suspense !)

basket-801708__480

Alors voilà, j’ai eu l’idée ingénieuse de contacter l’Université de Paris 8, service formation à distance… Je souhaitais savoir si je pouvais faire le master 1 en 2 ans, je suis repartie avec un bon retour à la réalité : « Mais il faudrait déjà que vous entriez en Master ! Hin hin hin » (non, en vrai il n’y a pas eu le rire de sorcière…)

Lire la suite « Rebondissement (quel suspense !) »

À la Une

Stage épisode 1

daisy-1379098__480.jpg

Je viens de discuter avec une psyEN ( psychologue éducation nationale qui travaille dans les écoles au sein du réseau d’aide des élèves en difficulté). Et, roulement de tambour, elle accepterait de me prendre en stage l’année prochaine !!

Il me faut en effet 280h de stage pour valider mon année de Master 1. J’ai déjà envoyé une dizaine de demandes sans rien obtenir de concret. Donc cette nouvelle est juste géniale ! Le seul bémol, c’est que les entretiens sont plus orientés vers les bilans et la réorientation des enfants, mais je ne vais pas pleurer si grâce à cette promesse de stage je peux entrer en Master !!

Après le 2ème nettoyage de mon bureau (j’ai jeté quelques classeurs de vieilleries) mon projet se concrétise de plus en plus !

Il me reste à savoir si je peux faire le Master 1 en 2 ans pour plus de souplesse dans ma semaine et à déposer ma candidature.

À la Une

Compte-rendu de conférence: la téléconsultation en santé mentale (19/03/19) Fanny Jacq et Rachel Bocher

laptop-1280536__340

M’interrogeant sur ce que peuvent apporter les nouvelles technologies au soin mental, je me suis rendue à une conférence sur la téléconsultation.

J’ai donc écouté (après quelques problèmes techniques informatiques) la psychiatre Fanny Jacq, qui a fondé la plateforme de téléconsultation Doctoconsult. Je rappelle qu’un psychiatre est un médecin qui a suivi des études sur le fonctionnement psychologique et qui, contrairement à un psychologue, peut prescrire des médicaments.

La problématique était la suivante: l’alliance thérapeutique (entre le patient et le médecin) se nourrit de la rencontre. Comment faire une séance sans la présence des deux personnes ?

Lire la suite « Compte-rendu de conférence: la téléconsultation en santé mentale (19/03/19) Fanny Jacq et Rachel Bocher »

À la Une

Interview

coffee-2306471__480

Hier, j’ai joué l’apprentie journaliste : rendez-vous à Nantes pour interviewer la secrétaire de l’association Epsylon!

Cadre chaleureux, chouquettes et capuccino, et grande discussion autour de son projet professionnel. Je vous laisserai découvrir tout cela sur le site, quand elle sera publiée. C’était un moment très riche et intense, où l’on a réalisé que nous avions de fortes affinités sur la représentation de notre métier. J’espère que son projet se concrétisera !

À la Une

La parole libère-t-elle vraiment ?

Les chaînes qui nous empêchent d’avancer

Je reviens à la création de ce blog (plus d’un an après !!) , où je posais la verbalisation d’un mal être comme la prise de conscience et le début de la résolution du problème (premier article de présentation du blog) .

Je ne remets pas en doute ce travail, mais c’est beaucoup plus complexe qu’un coup de baguette magique. Je pense que des mots sans le lien avec les émotions et les souvenirs d’un épisode pénible ne permettront pas l’amélioration de l’état psychique. Des mots vidés de leur sens, comme des coquilles vidés, ne permettront évidemment pas un travail psychique.

Travail d’analyse douloureux

J’ai entendu lors de mon après-midi à l’hôpital une patiente parler d’un événement douloureux de son passé, sûrement à l’origine de ses souffrances physiques. Elle donne le nom de l’événement, pourrait même détailler ses souvenirs, mais n’y relie aucune émotion. Cela donnait l’impression qu’elle s’était fabriquée un bouclier entre son corps (ses émotions) et son esprit. Elle a aussi exprimé cette douleur psychique à en parler, les mots ici ressassés brassaient tellement cette douleur qu’elle aurait préféré ne pas en reparler. L’épisode ne renvoie à aucune émotion exprimée, et cela la fait souffrir psychiquement et physiquement. Une analyse est douloureuse. Parler fait mal. Comment alléger cette souffrance ?

Des pratiques thérapeutiques intégratives

Cela me questionne parce que cela implique non pas 1 pratique thérapeutique, mais des pratiques thérapeutiques qui s’adapteraient aux difficultés du patient. Le chemin à parcourir ne sera pas le même dans le cas d’un traumatisme que dans le cas d’une répétition d’échecs par exemple.

Dans le cas de cette femme, son expérience de rapprochait plus d’un événement traumatisant. J’imagine qu’ici le travail sera de l’ordre de la recherche de l’apaisement, dans l’atténuation de sa douleur psychique. Et paradoxalement, la réelle prise de conscience de son vécu sera terriblement douloureux, au risque que la patiente stoppe le travail. L’approche doit-elle être moins frontale ? Faut-il ici rechercher des moyens d’améliorer la situation de la patiente par des biais, des petits pas moins douloureux qu’une escalade de prise de conscience globale?

Le rôle du thérapeute est bien d’alléger les souffrances du patient. Ce paradoxe (faire du mal pour du bien) est temporaire, plus ou moins long, et je m’aperçois, peut-être difficile à porter.

 

 

À la Une

Premiers entretiens

Les traces laissées sur le cahier de la vie

Ça y est, j’ai fait un grand saut professionnel aujourd’hui : j’ai participé à un entretien psychologique !! Merci Epsylon ☺️.

Accompagnée d’une psychologue garante du cadre de l’intervention, j’ai pu observer et un tout petit peu participer à 3 entretiens. C’était dans une clinique privée, dans un service de gestion de la douleur.

Lire la suite « Premiers entretiens »
À la Une

C’est quoi l’amour ?

heart-570962__480.jpg

La Saint Valentin approchant, j’ai envie d’aborder ce sujet éternel, chanté depuis la nuit des temps et dont on n’aura sûrement jamais fait le tour : l’Amour.

Ça sert à quoi, l’Amour ?

Bien sûr, l’Amour rend heureux, c’est pas un scoop. Déjà la question se pose de savoir si c’est l’amour que l’on reçoit ou celui que l’on donne qui rend heureux.

« Aimer est plus fort que d’être aimé » nous chante Balavoine.

Les 2 ensemble, évidemment, c’est encore mieux !


Chronologiquement, le premier amour que l’on reçoit est celui de nos parents, ou des adultes qui s’occupent de nous. Cet amour passe par l’affection, l’attention, le contact physique (peau-à-peau, portage, massage …). Une vieille étude psy montre que l’absence d’amour chez les bébés provoque une anxiété, une passivité, des retards et même des arrêts de croissance ( j’ai tweeté un lien sur les différentes expériences menées à ce sujet, âmes sensibles s’abstenir).

Lire la suite « C’est quoi l’amour ? »

À la Une

Une réunion, et encore une réunion

social-media-2457842__480.png

Mon projet avance à un bon rythme. J’ai assisté à l’Assemblée générale d’Epsylon, association de spécialistes (dont des psychologues) intéressés par les thérapies et le développement personnel à travers le groupe. J’en fais maintenant partie et j’espère bien apporter ma pierre à l’édifice. Le principe de l’association, c’est de travailler en groupe, de se former et de former les autres (patients ou professionnels) par les échanges et le partage entre personnes. Je risque bien de vous reparler de cette association, ainsi que des actions auxquelles je participerai. Pour moi, c’est une formidable opportunité pour entrer en relation avec des psychologues, mais aussi pour mettre en action toutes les compétences que j’ai pu acquérir.

Mon autre réunion, au CNAM de Nantes, ne m’a pas apporté beaucoup, même si elle était très bien réalisée. Je m’attendais à une grande réunion, elle n’a duré que 45 min. Les informations données sont celles que j’avais débusquée sur le site internet. J’en étais déjà au stade de la recherche d’informations pour le parcours de psychologue du travail, donc je n’ai pas appris grand chose. Je devrais pouvoir discuter avec une conseillère pour éclaircir quelques points sombres dans le déroulement de la formation, notamment le fait que les formations soient assujetties au nombre d’inscrits. Ça impliquerait que je pourrais faire la première année et me retrouver le bec dans l’eau pour les années suivantes. Je continue donc ma pêche aux informations …

À la Une

Bilan de compétences : c’était la dernière séance

christmas-3022344__480

Je finis l’année sur la fin de mon bilan, presque un an pour tout formaliser !

Quelle formation ?

Je m’oriente donc pour un master de psychologie. La barre est haute, mais j’ai quelques billes en main pour y arriver. Je garderai mon mi-temps enseignant la première année. Deux formations possibles :

Lire la suite « Bilan de compétences : c’était la dernière séance »

À la Une

Méditation: bilan

pocket-watch-2031021_1280.jpg

Au bout de plusieurs mois de pratique, qu’est-ce que la méditation a changé dans ma vie ?

Je précise que j’utilise maintenant une application gratuite sur le téléphone. Il en existe plusieurs, j’en ai essayé une plutôt bien notée (Mindful, créé par une assurance dont je ne fais ni la publicité, ni son contraire). Elle est plutôt pratique :

Lire la suite « Méditation: bilan »

À la Une

L’heure du bilan de fin d’année

archive-1850170__480

Comme chaque année, passage obligé de la fin de l’année : le bilan !

Prendre le temps de s’arrêter, en commençant par le téléphone portable, stopper le rythme bourdonnant de nos vies pour réfléchir un instant à tout ce qui nous a touchés cette année, positivement et négativement.

L’année 2018 a-t-elle été une bonne année ? Quelles épreuves a-t-il fallu surmonter ? Quelles expériences nouvelles avons-nous vécues ? Comment nous ont-elles changés ? Qu’avons-nous appris, sur nous, les autres, la vie ?

S’il ne fallait retenir que le principal, quel mot résumerait 2018 ? Pour moi, ce serait : BILAN. Et pour vous ?

 

À la Une

Méditation (3)

Mon coussin de méditation
Mon coussin de méditation avec la fleur de vie

Je continue mes séances de 10-15 minutes par jour. J’ai reçu un mail concernant 10 cours gratuits pour s’initier à la méditation de pleine conscience sur le site de Psychologies : me voilà donc lancée dans l’aventure.

Chaque cours dure environ un quart d’heure, et le professionnel change à chaque fois: coach, psychiatre, philosophe, ainsi que la voix, l’ambiance sonore et l’approche. J’ai une petite préférence pour le bruit des vagues, par contre le cours de  » se foutre la paix » me laisse songeuse, même si cela exprime bien le lâcher prise que la méditation cherche à induire ici.

Lire la suite « Méditation (3) »

À la Une

Méditation (suite)

harmony-1229893__480

Au rythme de 10 minutes par jour ( cf la méditation des 7 minutes), je peux confirmer les bienfaits de la méditation. Ce temps passé à prendre une respiration ample, à chercher les points de tension physiques et émotionnels, cela fait énormément de bien.

J’ai réussi à atteindre la méditation du cœur: faire ressortir ses émotions, et les ressentir, ça peut paraître banal mais nous n’avons pas toujours conscience de tout ça, ou nous ne prenons pas toujours le temps de s’y attarder. Et pourtant, selon la psychologie positive, Lire la suite « Méditation (suite) »